• Préparer ses bouteilles et contenants

    Préparer ses bouteilles et contenants

    Comment récupérer les bouteilles et autres pots pour conserver ses propres préparation aux plantes dans de bonnes conditions. Trucs et astuces pour le lavage et l'étiquetage.

    Qui dit préparations avec des plantes dit aussi contenant et bouteilles! C'est qu'il faut bien les stocker ces préparations et, tout aussi utile, avoir des pots pour faire les dynamisations!

    Alors évidemment on les acheter... et ça a un coût, et pas toujours des moindres, à moins de trouver un bon plan pour des prix de grossistes. Mais ce n'est pas indispensable lorsque l'on fait usage des préparations à titre privé. Un mot: RECYCLAGE ;-)

    En cuisine nous utilisons toutes sortes de bocaux, de bouteilles et autres. Notre salle de bain regorge aussi de contenant à réutiliser: bouteilles de shampoing ou de produits douche vide, pots de crèmes, etc.

    Du coup au lieu de jeter, conserver ce qui pourrait nous être utile!

    Les bouteilles et contenants les plus utiles:

    • les bouteilles d'huile et vinaigre en verre, idéalement teintées (c'est mieux pour la conservation)
    • les bouteilles en Pet peuvent aussi faire l'affaire
    • les grands bocaux à cornichons, à  confitures, à miel et autres en verre
    • les bouteilles de shampoing, de produits de douche en plastique, souvent teinté ou opaque, c'est bien pratique pour peu que l'on puisse ouvrir le socle des bouchons et refermer après sans que ça coule de partout
    • Les bouteilles de vin à capsule dévissable, différentes tailles et verre teinté.
    • les pots de crèmes
    • les bouteilles de médicaments, de pharmaciens, d'eaux florales

    On peut aussi se procurer des pots et petites bouteilles de cosmétiques vides en magasin, en général dans les rayons hygiène, vers les trousses de toilettes, puisque il s'agit de set pour le voyage. On en trouve aussi dans les magasin de sports outdoor, proches des sacs à dos ou du matériel de camping.

    Nettoyer et laver les bouteilles de récup

    Une fois mises de côtés, première étape les mettre à tremper dans l'eau chaude savonneuse (produit vaisselle)

    Préparer ses bouteilles et contenants

    1. Il faut les nettoyer soigneusement, enlever toute trace du produit original
    2. Enlever les étiquettes, ça va beaucoup mieux après plusieurs heures de trempages dans l'eau chaude.
      1. certaines étiquettes sont franchement tenaces! un produit à la Migros (désolée pour les non Suisse, mais il doit exister un équivalent chez vous), le "klebex" aide bien à décoller ces étiquettes résistante et les traces de colles. On le trouve, en général, au rayon brico-auto des supermarché, vers les sprays de silicones. Sprayer, laisser reposer quelques minutes et hop, tout vient. Bon d'accord des fois, il faut renouveler l'opération et laisser agir plus longtemps, mais c'est vraiment pour les très résistantes!
    3. Bien rincer à l'eau chaude.
    4. Pour ma part, je passe le tout dans un bain d'eau bouillante mélanger à un fond d'eau de javel pour désinfecter avant un dernier rinçage à l'eau bouillante.
    5. Mettre à sécher, tête à l'envers pour que l'eau sorte. On peut coucher sur un linge de cuisine propre, ou du papier ménage.

    Il faut bien laisser sécher avant de ranger les contenants propres ou de les utiliser. Les préparations à l'huile, ou pour les pommades avec les beurres, et tout autre corps gras n'aiment pas tout, mais alors pas tout, l'eau. ça favorise le rancissement du produit. A éviter!

    Ne surtout pas utiliser de linge de cuisine pour les essuyer! A la limite, du papier ménage d'un rouleau qui n'a pas traîné dans la cuisine. Mais c'est mieux d'être patient, et de laisser sécher à l'air libre dans un endroit sans poussière.

    Et, astuce, enlever vos bagues en or et argent avant de tremper dans la javel, ça évitera de devoir encore polir vos bijoux après cette opération!

    Pour ma part je me suis improvisé un séchoir à bouteille pour gagner de la place et limiter les chutes de bouteilles ;-)

    Préparer ses bouteilles et contenants

    Préparer ses bouteilles et contenants

    Dans un sagex, récupéré d'un envoi postal, j'ai planté des baguettes chinoises ou à brochettes, des cure-dents et voilà de quoi emboîter mes bouteille. Pour les plus lourdes, il faut quelque chose de plus lourd pour faire contre-poids. J'imagine qu'on peut aussi planter les baguettes dans un égouttoir, ça doit aussi le faire.

    J'applique aussi ce traitement à mes bocaux de macération.

    !! Lorsque l'on utilise des bocaux de récup avec des couvercle en métal, il faut mettre un film plastique entre la préparation, en général de macération, le couvercle en métal. Le film alimentaire ou les films pour confitures sont parfaits pour cet usage. Poser le film plastique sur le bord du bocal avec des dépassements du plastique, et refermer avec le couvercle. Le métal coupe la dynamisation au soleil, et il rouille et on ne veut pas de rouilles dans nos préparations!

    L'étiquetage

    Un indispensable, sur les pots de macération et les bouteilles de conservation!

    Sur les pots de macération, il est utile d'indiquer

    1. ce qu'il y a dedans, plantes utilisée, alcool, huile, graisse ou beurre
    2. la date de début de macération
    3. toutes opération effectuée sur le contenu du pot (pas les retournements)

    Indications utiles:

    - H.V. pour les huiles végétales, et l'huile utilisée

    - Teinture ou alcoolat avec l'alcool utilisé (mais toujours de fruits de pépins). A priori, j'utilise alcoolat pour les préparations à base plantes fraîches et teinture pour celles à base de plantes séchées. Il y a beaucoup d'informations différentes à ce propos, mais dans tous les cas il s'agit de macération à base d'alcool.

    - notez le nom de la plante ou des plantes, et les parties utilisées.

    Il est aussi utile de garder une trace de la provenance des plantes. S'il s'agit de plantes séchées achetée chez un herboriste, il y a généralement un n° de lot indiqué sur l'étiquette. Pour les plantes cueillies soi-même, garder un trace de la date  et du lieu de récolte.

    Sur les bouteilles ou les pots

    On doit toujours savoir ce que c'est! Il serait malheureux de boire une teinture d'arnica à la place du thé froid!

    Au minium il y a l'indication du contenu: Teinture de ....." et la date de mise en bouteille ou en pot. Idéalement, on trouve aussi la composition, avec la liste des ingrédients contenu, pas besoin des quantité (ça on grade trace dans un journal des préparation... pour refaire et rectifier si nécessaire en fonction de l'évolution du produits et de son utilisation)

    Préparer ses bouteilles et contenants

     

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :